Le préau avec Hamid!

Nous n’avons pas pu commencer nous même les travaux de la terrasse couverte malgré notre énergie et notre bonne volonté…
Pour que notre action soit durable, il faut du matériel de qualité et un encadrement adéquate. Nous avons pu repeindre et assainir car nous étions sous la direction d’Hassan mais pour la terrasse couverte, nous n’avions pas la technique et il était impensable de faire du bricolage!
Nous avions donc seulement débarrassé et nettoyé la cour du centre pour permettre la construction.

Grâce aux efforts des bénévoles du centre, nous avons finalement pu faire venir un professionnel, Hamid, qui a commencé la construction.
En ce dernier jour, nous sommes témoins et donnons un coup de main pour bâtir le futur préau destiné à permettre aux enfants de jouer dehors sans brûler au soleil!

Le matériel: des poteaux, des tronçons de bois, des collets, du tissu, une bâche et des bandes de tissu rigide.

image

Les barres metaliques

image

Les collets

image

image

Premières étapes:

1) Érection du squelette de la structure avec les barres metaliques et les collets. La manœuvre est précise…

image

2) Fixation des planchettes de bois le long des barres metaliques pour les tentures.

image

3) Application à l’agrafeuse de la bande souple au bois pour pouvoir fixer les tentures sans risquer qu’elles se déchirent.

image

4) Mise en place du tissu fixé à l’agrafeuse avec un effet plissé.

image

image

Puis il s’agira de fixer la bâche pour protéger de la pluie et du soleil et de décorer l’intérieur avec des fresques et dessins traditionnels…

Publicités

Les derniers jours: Fin de la réfection du centre!

Le dortoir est fini! Les lits et casiers sont retournés à leur place. Toutes les portes et toutes les fenêtres sont peintes en jaune et blanc, les chaises, les tables, les bancs, les murs, tout a été nettoyé, les sanitaires et les douches sont sains. Ça sent bon, c’est chaleureux et c’est propre.

Aux derniers jours du chantier, plane un sentiment de fierté et de mélancolie.
Fierté du travail accompli, chacun de nous est satisfait d’avoir contribué à améliorer le quotidien des enfants des rues de Fès.
Mélancolie de la fin d’une histoire. Les premiers départs et les quelques poignées d’heures qu’il nous reste ensemble. On ressent l’urgence de donner et de prendre, de se remplir les yeux et le cœur avant la fin. On se regarde, on se sourit, on soupire, on se remercie et on se dit qu’on se reverra inch’allah.

L’aventure n’est évidemment pas finie. Elle continue au Maroc et en France pour proposer à d’autres jeunes de vivre cette expérience et pour encourager nos voisins, amis, proches à s’engager et à soutenir les actions en faveur des autres et en faveur de l’Autre.

N’hésitez pas à suivre l’évolution du centre Awladi et le travail des deux associations qui le soutiennent, l’AMSED en France et ESD au Maroc.

Sur Facebook:
centre Awladi
mobilité AMSED

Sur la toile:
site de l’AMSED

Soirée de clôture du chantier!

Nous avons clôturé le chantier dans les locaux de l’association ESD.

Une occasion spéciale puisque c’était également l’anniversaire de Lotfi! Nous avons mis de la musique, manger le gâteau d’anniversaire, fait des tatouages au henné et discuté de notre expérience, dans une sorte de micro-bilan à chaud et de manière informelle.

image

Emballage du cadeau de Lotfi

image

Préparation des attestations de participation pour les jeunes

image

La salle de formation de l'association ESD.

image

Lotfi coupe le gâteau...

image

Le tatouage au henné!

Nous nous sommes retrouvés tous ensemble une dernière fois… Jusqu’à la prochaine!

A Kenitra…

image

Évadés du centre tous ensemble pour finir en beauté cette aventure interculturelle…

image

Hassan et Anass surpris par une vague

La plage au soleil, un pique nique, des sauts dans les vagues de l’océan Atlantique. On évacue la fatigue, on dort sur la plage, on profite de la vue, on discute et on philosophe, on rigole encore…

image

Sous les parasols, on se repose après le pique nique...

image

Le brouillard et Alexis, les fesses dans le sable

Les derniers mots… Avant la soirée de clôture.

ô fin, quand tu t’annonces !

20 jours, 4 pots de peinture XXL, 2 bandes de papier de verre, 40 fenêtres et portes retapées, des tonnes de mots échangés. Des milliers d’idées partagées.
Mais comment peser le coeur des 14 volontaires qui voient leur projet toucher à sa fin ? Au centre Awladi, l’ambiance est aux fignolages nombreux ainsi qu’aux préparatifs de départ. Une sortie à la plage de Kenitra a achevé de souder la vive cohésion entre marocains et français. Les jeunes et les moins jeunes font le point sur le travail effectué. Les résultats sont bons, le centre plus neuf et la fatigue lisible sur tous les visages.
Un chantier qui touche à sa fin, c’est beaucoup d’émotion, mais dans le coeur de chacun la certitude d’avoir donné le meilleur. Malgré les differences de culture. Malgré la chaleur et les coups du moral.

Notre travail au centre Awladi, c’est notre réussite à chacun, le fruit de nos efforts entremêlés et de notre volonté commune.

L. D.

Rencontres des derniers jours!

Nous avons pu échanger quelques mots avec un groupe de jeunes membres d’une troupe de théâtre venus au centre pour préparer des animations de rue à destination des enfants dans le cadre d’un festival sur la ville de Fès!

Nous avons parlé en anglais et en français de notre travail et du leur pendant les pauses sur le chantier…

image

image

Puis nous avons reçu la visite de France volontaires venue vérifier que le chantier se passait bien. Les déléguées de France volontaires à Rabat ont partagé le couscous avec nous et nous avons échangé sur nos ressentis et notre travail.

image

Le dortoir

Après de longues heures de ponçage, de nettoyage et de peinture, le dortoir est terminé. Les fenêtres et portes sont jaune pâle, les encadrements blancs, les murs sont vert pastel et rose orange. On a recouvert de vernis pailleté l’intégralité des murs afin de pouvoir les nettoyer au savon et à l’eau.

Nous avons passé un peu plus de 650 heures de travail en 15 jours de travail et 15 jeunes volontaires…

image

image

image

Le vernis-paillettes!

image

image

Avant...

Repas chez l’habitant et discussion sur la culture francaise

C’est chez Driss, ancien volontaire sur les chantiers du centre Awladi, que nous avons passé notre deuxième repas chez l’habitant.

Au programme: présentations de cinq minutes par chaque participant français. Nicolas a présenté rapidement la géographie et l’histoire de la France, Leo a parlé de la défense et de l’action extérieure, Anissa a présenté le système social et de santé, Alexis l’éducation et Manon la prise en charge des immigrés. Avec Lidia qui est polonaise, nous avons convenu que dans la plupart des domaines, les pays de l’union européenne avaient plis ou moins les mêmes politiques et des systèmes similaires.

image

image

image

Fahd a traduit les présentations de chaque participant pour ceux du groupe qui comprenaient le moins bien le français!

image

Autour de petits gâteaux et d'un bon verre de thé...

La famille de Driss nous avait préparé un délicieux plat de vermicelles sucrées avec de la cannelle et du lait…

Discussions sur la société civile marocaine et française

Nous avons parlé du rôle des associations au Maroc et des thématiques les plus développées et nous les avons comparées aux associations en France et notamment à Strasbourg. Travaillent-elles ensemble ou chacune de leur côté? Sont-elles efficaces? Comment fonctionnent-elles? Etc.

image

Nous avons bénéficié de la présence de plusieurs acteurs engagés dans la vie associative à différents niveaux, ce qui a permis de diversifier les points de vue et de parler de nos expériences associatives en France et ailleurs.